Le pari du ski accessible pour tous !

On vous en avait touché un mot il y a deus jours, se déroulent en ce moment et jusqu’au 21 mars les dixièmes jeux paralympiques d’hiver à Vancouver. L’occasion de se pencher un peu plus sur l’accueil des personnes à mobilité réduite en station de ski.

De plus en plus nombreux sur piste et en hors-piste, les « skieurs assis » ne font plus exception. Ces dernières années on a pu voir l’évolution de la réglementation pour faciliter l’accès aux domaines skiables, mais aussi les évolutions techniques du matériel. En parallèle, les associations et les professionnels ont travaillé ensemble afin de faire changer les mentalités.

Du côté des exploitants de remontées mécaniques, l’objectif c’est 2015. A cette date, la totalité des domaines skiables doivent être accessibles aux personnes à mobilité réduite. Pour autant cela ne veut pas dire toutes les remontées. Du côté du personnel, les employés sont sensibilisés. Ils restent disponibles et vigilants notamment lors de l’embarquement et du débarquement. Ils sont prêts à aider si besoin, mais sans surprotéger le « skieur assis », qui est bien souvent autonome !

Un accompagnateur valide est souvent exigé, au cas où le skieur aurait besoin d’assistance. Des tarifs spéciaux sont souvent accordés à tous les deux. Encore mieux, le label Tourisme & Handicap indique que la station est engagée pour fournir un accueil adapté pour 4 déficiences : moteur, visuelle, auditive et mentale. Serre Chevalier ou encore Chamonix sont certifiées.

Soulignons pour finir les initiatives de Mountain Riders, Magic Bastos et du Comité Handisport 05, qui organisent des journées de découvertes en station. Aujourd’hui, le ski leur est plus accessible qu’avant, néanmoins cela reste une belle leçon de courage !

Crédits photo: Armelle Solelhac – Rider : Nathanael Schaeffer

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.