Combien vaut votre page Facebook ?

Il était difficile d’évaluer la valeur marchande de sa page « Fan » sur Facebook. C’est désormais possible grâc au site Internet Vitrue qui la calcule pour vous ! 

La manipulation prend 30 secondes. Il suffit de copier l’adresse de votre page Facebook. Puis un graphique avec la valeur en dollars apparaît. Le potentiel de croissance de celle-ci est aussi indiqué. Et pour l’atteindre, Vitrue vous donne ses conseils.

Cette estimation est calculée selon différents facteurs : le nombre de fans, d’interactions, de posts, etc. Selon les situations, le programme propose différentes bonnes pratiques pour progresser. Il analyse donc les points forts et les points faibles.

Enfin, un autre onglet permet de se comparer à 2 autres pages. Si vous voulez voir où en est la concurrence ! La différence entre une page régulièrement actualisée et une qui l’est très rarement est parfois surprenante.

Bien sûr ce n’est qu’une appréciation, mais c’est assez amusant de voir le résultat.

Crédits photos : Vitrue

SWiTCH sur Wikipédia… pendant 2 minutes !

C’est la fin de la semaine et l’humeur est à la blague cet après-midi au cabinet. Pour plaisanter, on a voulu savoir si on pouvait figurer sur Wikipédia, « l’encyclopédie collective établie sur Internet, universelle, multilingue et fonctionnant sur le principe du wiki« . Une page « switch«  existant déjà, on a donc simplement apporté notre pierre à l’édifice. Le temps de mettre le tout en ligne, de rafraîchir la page et d’avoir le plaisir de constater le résultat… et hop ! La mention avait déjà disparu !

On ne plaisante pas avec l’encyclopédie de Jimmy Wales. La capture d’écran ci-dessus sera donc l’unique souvenir de notre présence furtive* sur l’un des sites web les plus consultés au monde. 😉

Bon week-end à tous.

* sur la 6ème ligne… désolé pour la piètre qualité de l’image.

Le bien être : une activité en plein boom !

Une grande tendance apparaît depuis 3 ans chez les vacanciers : « le bien-être ». « Se ressourcer, se faire du bien et prendre soin de soi »… autant de verbatim de la part des clients qui indiquent pourquoi ces activités sont de plus en plus plébiscitées aujourd’hui, en particulier en montagne.

Et avec l’importance d’une population de seniors tout particulièrement adepte de ces activités, c’est tout un secteur qui bénéficie de cette opportunité de développement. En effet, un massage ou des bains bouillonnants, par exemple, sont accessibles sans effort. C’est un plaisir immédiat où l’âge n’est pas une limite.

Les résidences et hôtels de tourisme à l’étranger l’ont bien compris, comme en Scandinavie, où de nombreux établissements proposent des saunas individuels dans chaque chambre. En France, leurs homologues développent de plus en plus d’infrastructures dédiées. Les offres packagées fleurissent donc, adaptées au profil du client : glisse, visites culturelles, golf ou randonnées la journée, puis accès aux activités thermo-ludiques en soirée. Les chiffres parlent d’ailleurs d’eux-mêmes en Rhône Alpes :

  • 124 spas créés en 8 ans (entre 2000 et 2008) sous forme de spas séparés ou intégrés à d’autres infrastructures ;
  • 81% des hôtels 4 étoiles luxe possèdent un spa ;
  • Une progression des installations dans les hôtels 3 étoiles.

Enfin, les activités de bien-être attirent une nouvelle clientèle qu’on ne comptait pas forcément parmi les habitués des sommets enneigés. Cette tendance est d’autant plus intéressante qu’elle permet de proposer des activités disponibles toute l’année.

Crédits photos : ORT/MITRA 2008

Chambéry accueille le 1er forum national du tourisme responsable

La ville de Chambéry accueillera pendant trois jours le premier forum national du tourisme responsable. Se déroulant du 11 au 13 juin, cet événement est destiné aux professionnels du tourisme comme au grand public. Lors de ce rassemblement, une trentaine de conférences en lien avec le tourisme durable permettront d’échanger entre acteurs. Elles seront complétées par des ateliers,  des tables-rondes, des projections de films et un espace exposants.

Les thématiques abordées seront les suivantes :

  • Tourisme responsable : Quel état des lieux et perspectives à venir ?
  • Tourisme solidaire et participatif : Comment impliquer les habitants, évaluer les impacts ?
  • Tourisme d’aventure : Quels sont ses enjeux et problématiques ?
  • Sports d’hiver durables : Faut-il aller vers un changement de modèle ?
  • Rôle des médias : Comment valoriser l’offre du tourisme responsable ?
  • Sensibilisation des voyageurs : la rencontre interculturelle est-elle possible ?
  • Territoires responsables : Comment prendre en compte la problématique territoriale ?
  • Labels et certification : Que garantissent-ils ? Quelles sont leurs limites ?
  • Compensation carbone : Où va l’argent des compensations ? à quoi servent les projets ?

Ce forum est organisé par l’Association des Voyageurs et Voyagistes Eco-responsables. De nombreux intervenants, professionnels, chercheurs, écrivains, etc. viendront partager leurs connaissances sur ces thématiques. C’est l’occasion d’en apprendre plus sur les voyages responsables et leur développement. Une belle initiative, alors si vous n’avez rien de prévu pourquoi ne pas allez y faire un tour ?

Où ? Au centre de congrès le Manège à Chambéry, de 9h à 21H 30 . Toutes les infos ici !

Crédits photos : www.forum-national-tourisme-responsable.com

 

Le développement durable en montagne, ça continue l’été ! (Série « Développement Durable » – 8/10)

Ça fait un petit moment que nous n’avons pas parlé de développement durable sur ce blog, donc nous revenons aujourd’hui sur ce thème qui nous tient à cœur. Avec les beaux jours qui arrivent, la saison hivernale de ski se termine. La neige fond et tout ce qu’elle recouvrait pendant l’hiver apparaît…et ce n’est pas toujours beau à voir, car les déchets laissés par les skieurs se sont accumulés !

C’est là qu’intervient l’association Mountain Riders. Ils étaient présents en stations cet hiver pour sensibiliser les vacanciers à  l’impact des déchets jetés sur les pistes de ski. Ils sont de retour au printemps pour ramasser ceux qui, malgré cette sensibilisation, ont été « oubliés ». Aidés de 3 500 bénévoles, ils sillonnent les domaines skiables. L’an passé près de 30 tonnes de déchets de toutes sortes ont été retrouvés !

En parallèle de ces actions sur le terrain, les initiatives des communes pour un développement plus durable se poursuivent. Dans le cadre de la Charte Nationale en faveur du développement durable (51 stations l’ont signée), 10 stations ont établies leur Bilan Carbone™ l’an passé. Celui-ci permet de mettre en évidence les pôles d’émissions de gaz à effet de serre en station. Et donc de cibler les actions. Celles-ci touchent divers domaines : le transport, la gestion des déchets, ou encore l’optimisation énergétique. Un vaste programme, décliné en 8 plans d’actions depuis 2007.

Si vous voulez participer aux ramassages en station près de chez vous, le programme est disponible ici !

Crédits photos : Mountain Riders

Un flashcode pour le monde

Il y a quelques temps, on vous avait parlé des flashcodes. C’était sans savoir que le projet “Hello, world!”, réalisé sur un champs en Allemagne près de la ville de Ilmenau, avait vu le jour. Un semacode (datamatrix) de 160×160 mètres destiné à être vu sur Google Earth donne, une fois décodé, le message “Hello, world !”. Une initiative originale.

Plus de photos sur ce projet disponibles ici.

Les « Google Maps Enveloppes »

Effet vacances toujours : c’est bientôt pour nous le moment d’envoyer quelques cartes postales. On aurait pu utiliser ces “Google Maps Envelopes”, mais elles ne sont qu’un concept pour le moment. Cela dit, l’idée est vraiment sympa. Grâce à un bouton dans Gmail, on pourrait envoyer un courrier “papier” et imprimer une enveloppe montrant le chemin entre l’adresse de départ et l’adresse du destinataire. Pratique !

Source : SWiSS MiSS