Addictrip aide les city breakers à optimiser leurs séjours

Le « city breaker »  késako ? C’est cette nouvelle forme de touriste qui a émergé ces dernières années, suite à deux phénomènes :

  • le développement d’Internet et la possibilité d’accéder à des offres de dernière minute bon marché,
  • le raccourcissement de la durée des séjours : on part plus souvent, mais moins longtemps.

Le city breaker part sur des longs week-ends et sans préparation préalables du séjour.  Il sait qu’il veut partir mais ne sait pas où. C’est un départ impulsif. Le phénomène n’est pas minoritaire, puisque 12 millions de city breakers ont été recensés en 2009 en France.

C’est de ce constat qu’est né le site Addictrip. Il propose les destinations en répertoriant les hôtels, les restaurants, les musées… par thèmes : « Quartier chic, quartier populaire, quartier d’affaires, etc. ». Les propositions sont adaptées à son profil, qui s’enrichit au fur et à mesure des recherches. Ça ne vous rappelle rien ?

Comme sur les autres sites de voyage, un comparateur de prix actualisés est disponible. Mais la particularité d’Addictrip est de créer une communauté de voyageurs. Grâce à la création d’un carnet de voyage, l’utilisateur peut partager son séjour (et ses impressions) avec toute la communauté. Un peu sur le principe de Trip Advisor.

Et comme quand on voyage, Internet n’est pas toujours disponible partout, le site a une interface mobile. On’a pas encore trouvé de lien sur Facebook, ni Twitter… Mais le blog fourmille d’idées et de bons plans !

1 réponse

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.