Le cas « SNCF – TypePad » ou le pouvoir des médias sociaux

Une « drôle » de mésaventure nous pousse aujourd’hui à vous présenter le cas « SNCF – TypePad ». Ce cas est loin d’être récent puisqu’il date de mars 2007, mais les enseignements que l’on peut en tirer restent toujours valables.

Voici le détail de ce cas : au Printemps 2007, la SNCF a déposé une plainte contre TypePad, l’hébergeur du blog Train Train Quotidien où son auteur racontait ses mésaventures, ainsi que celles d’autres utilisateurs, sur le trajet Le Havre-Rouen-Paris. La SNCF n’avait alors pas du tout apprécié la publication d’un détournement de son logo en SNTR (Société Nationale des Trains en Retard). Elle avait alors sommé TypePad de supprimer l’article en question, ce que l’hébergeur a fait sans en avertir au préalable l’auteur, mais en envoyant a posteriori un simple e-mail d’information. Dès le lendemain, le bloggeur a répondu avec un nouvel article très virulent intitulé « Censuré par la SNCF sur TypePad ». Ce billet a généré en seulement quelques heures pas moins de 200 commentaires et plus de 10 000 citations sur l’ensemble du web, notamment sur des sites d’élus. La presse locale a ensuite relayé l’information, reprise ensuite sur France Inter. Le bad buzz médiatique est alors parti comme un boulet de canon dépassant largement les frontières du web. Les élus de la Région ont finalement remis en cause les subventions des collectivités territoriales à la SNCF.

Conclusion : Il ne faut pas sous-estimer le pouvoir du web en matière d’influence. Cet outil donne la parole aux citoyens et aux consommateurs comme jamais un média ne l’avait fait auparavant. Il est donc important que les entreprises, les associations ou les organisations publiques détectent et traitent avec les meilleurs égards leurs leaders d’opinion sur la toile. Les bloggeurs, twitteurs et facebookeurs, journalistes du web, etc. ne sont pas des influenceurs de seconde zones ! Le pouvoir de diffusion et d’amplification du web est considérable et certains de ces acteurs ont la capacité de rayonner sur la toile et bien au-delà.

Source : Le Guide de l’influence, Vincent Ducrey.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.