[Evènement] 3ème Coupe du Monde de Ski de Bosses à Méribel le 20 décembre 2011

Le 20 décembre prochain, Méribel a le plaisir de lancer la saison de ski en organisant pour la 3ème fois consécutive la Coupe du Monde de Ski de Bosses. Les épreuves se dérouleront en parallèle et en nocturne sur le stade olympique de Corbey. Quelques jours avant le top départ, nous avons rencontré Christophe Mugnier, Responsable du Service Evénements & Animations de l’Office de Tourisme de Méribel, pour comprendre comment l’événement s’inscrivait dans la stratégie de communication de la station. Interview.

SWiTCH : Comment avez vous eu l’idée d’organiser une Coupe du monde de Ski de bosses à Méribel ?
Christophe Mugnier :
Je ne suis arrivé à mon poste qu’il y a deux ans et cette Coupe du Monde était déjà en place avant que j’arrive. Nous sommes donc cette année sur la continuité de ce qui a été fait les années passées. Cela dit, elle présente le double avantage d’être bien placée dans le calendrier, ce qui permet de faire parler de Méribel et du ski en début de saison d’hiver auprès du grand public et de rester actifs au sein de la FIS (Fédération Internationale de Ski, ndlr) pour préparer la prochaine grande échéance pour nous, c’est-à-dire 2015 puisque nous accueillerons les finales de la Coupe du Monde de Ski Alpin. Il y aura 9 courses finales puisque nous organiserons toutes les épreuves finales Hommes et Dames pour les 25 meilleurs mondiaux dans chaque discipline. C’est à cette occasion qu’on remet l’ensemble des Globes de Cristal aux coureurs qui finissent leur saison.
Il est vrai que cela n’a pas grand-chose à voir avec la Coupe du Monde de Bosses, mais cette épreuve nous permet de participer à l’ensemble des réunions de la FIS

SWiTCH : Est-ce que cela a été difficile pour Méribel de convaincre la FIS que vous étiez LA station idéale pour accueillir ces finales de Coupe du Monde en 2015 ?
C.M. :
Cela a d’abord été un échec, car nous espérions pouvoir organiser ces finales en 2013. Mais notre dossier n’a pas été retenu. Donc on a refait une 2ème candidature et là notre nouveau dossier est facilement passé. En général, il y a des stations qui reviennent souvent dans l’organisation des finales, car la FIS est assez frileuse pour déplacer les finales. Ce sera une première nationale, car c’est un évènement qui n’a jamais été organisé en France !

SWiTCH : Félicitations ! Pour revenir à la Coupe du Monde de Ski de Bosses, comment celle-ci s’inscrit dans la stratégie de communication globale de Méribel et comment est-ce qu’elle contribue au développement de la notoriété de la station ?
C.M. :
Nous avons un livre blanc qui définit notre axe de communication général sur la station. Nous avons identifié que notre cible principale sont les jeunes skieurs. Pour nous, les épreuves de bosses sont du freestyle. Or, il apparaît que le freestyle correspond bien à cette population. En réalité, c’est surtout la date de l’événement qui est intéressante ! Un rendez-vous, comme le propose Val d’Isère avec le Criterium de la Première Neige en tout début d’hiver, c’est quant même très porteur !

SWiTCH : Quels outils de communication avez-vous utilisé pour faire connaître cet événement ?
C.M. :
Principalement par le biais d’achat d’espaces publicitaires et d’annonces presse sur des magazines spécialisés. On communique aussi grâce à notre site Internet. Sinon, on a une communication plus locale avec un partenariat avec le Dauphiné Libéré et une présence sur les magazines de la Tarentaise tels qu’Info News ou Tarentaise Hebdo. La Coupe du Monde ayant lieu pendant les vacances, on estime qu’il faut surtout cibler les touristes qui sont en vacances sur les 3 Vallées.

SWiTCH : Dans la mesure où c’est un événement destiné à une cible jeune, est-ce que vous avez prévu un dispositif de communication sur les média sociaux ?
C.M. :
Il y a une page Facebook qui est en place pour la Destination, mais il n’y en a pas de spécifique à l’événement bien qu’il existe depuis 2 ans déjà. Rien n’est prévu sur Twitter, ni les autres média sociaux…

SWiTCH : Est-ce que vous avez une communication différente pour cet événement par rapport aux autres rendez-vous que vous organisez dans l’hiver ?
C.M. :
Non, nous appliquons les mêmes recettes à chaque fois. Seuls les supports presse changent en fonction du type d’activité à l’honneur, mais nous n’avons pas une communication spécifique pour cet événement là.

SWiTCH : les 17 et 18 décembre 2011 aura lieu la Coupe du Monde de Ski Alpin à Courchevel. Comment est-ce que vous vous positionnez par rapport à cet événement, même si la clientèle n’est pas vraiment la même qu’à Méribel ?
C.M. :
Courchevel organise une Coupe du Monde de Ski Alpin, donc la taille de l’événement n’est pas du tout comparable ! Au niveau des budgets, de la communication, de tout, ce n’est pas la même échelle. C’est un rapport qui va approximativement de 1 à 10 dans tous les domaines de l’organisation. Entre l’alpin et le freestyle, on ne joue pas dans la même cour.

SWiTCH : Est-ce que vous avez conçu des produits spécifiques pour attirer la clientèle autour de cet événement ?
C.M. :
Oui, tout d’abord parce que cette année on a réussi à négocier avec la FIS pour que les épreuves aient lieu pendant la première semaine des vacances scolaires. Ensuite, parce qu’on a voulu faire cet événement en nocturne pour en faire un véritable show avec des jeux de lumières, de la vidéo, des feux d’artifice pour créer une véritable mise en scène. Pour les finales, le mardi 20 décembre 2011, on a rendu l’accès aux remontées mécaniques gratuit de façon à ce que les spectateurs puissent skier en nocturne sur la piste proche du Stade et accéder facilement à la piste de bosses.  Notre objectif est d’en faire un véritable succès populaire, on espère qu’il y aura beaucoup de monde autour de la raquette d’arrivée.

Merci Christophe Mugnier et bonne saison 2011-2012 !

Bon plan : Si vous n’avez pas la chance de pouvoir assister au spectacle sur place, les Finales débuteront à 18h et seront diffusées en direct sur Eurosport.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.