[La pub du mois] Tipp-Ex corrige des siècles d’histoire !

Flash-back en septembre 2010 : vous vous souvenez du buzz sur la toile entre l’ours et le chasseur ? L’agence Buzzman avait lancé une publicité interactive pour la campagne de communication de Tipp-Ex.  Les internautes étaient libres de choisir la fin qu’ils souhaitaient donner au spot publicitaire en ligne. Cette année, c’est des siècles d’histoires que les internautes vont pouvoir revivre grâce à la marque !

La campagne « Shoot the bear » a été l’un des plus grands succès publicitaires de 2010. Plus de 50 millions de personnes ont visionné au moins une fois le spot. Il y avait alors dans cette version 42 scenarii au choix. La marque de correcteur blanc a vait connu une progression de plus de 30% de ses ventes à la suite de cette opération.

Forte de ce succès, Tipp-Ex sort cette année la suite des aventures du lapin et du chasseur. Nous retrouvons désormais les inséparables amis fêtant l’anniversaire de leur rencontre. Mais une météorite menace cet évènement. Seule solution pour les sortir de ce mauvais pas : utiliser le ruban correcteur Tipp-EX pour les projeter dans le passé ou le futur. Les internautes disposent cette fois de 46 saynètes étalées sur des siècles d’histoire pour proposer une fin alternative.

Cette campagne était au départ réservée aux anglais et aux italiens. Les  français et allemands sont maintenant inclus. La difficulté pour l’agence a donc été de proposer des scenarii susceptible d’être compris dans les 4 pays. Pour cela, ils ont réalisé une étude auprès de 400 européens, afin de connaître les évènements historiques les plus marquants depuis l’apparition de l’homme sur Terre.

En quelle année allez vous projeter le lapin et le chasseur ?

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.