Northern Caucasus Resorts : l’avenir du ski dans le Caucase ?

Posted & filed under SWiTCH stick.

Dans le cadre d’un vaste programme de redynamisation du Nord-Caucase, région actuellement en récession, la société d’Etat OJSC Northern Caucasus Resorts est missionnée par le gouvernement russe afin de construire et d’exploiter cinq stations de ski de catégorie mondiale.

Quelques chiffres pour poser le décor : plus de 1100 kilomètres de pistes, 228 remontées mécaniques et une capacité d’hébergement supérieure à 100 000 lits. Ce projet ambitieux – pour ne pas dire pharaonique ! – doit concourir à la transformation économique et sociale de la région. D’ici à 2020, pas moins de cinq nouvelles stations verront le jour dans cette partie sud de la Russie. En parallèle, OJSC souhaite aussi développer plusieurs stations balnéaires au bord de la mer Caspienne.

Ce vaste programme territorial est financé par un partenariat public – privé. D’une part, le gouvernement prendra en charge les infrastructures et les transports ; de l’autre, des acteurs privés investissent dans les hébergements. Le projet « montagne » représente déjà, à lui seul, plus de 450 milliards de roubles, soit 11 milliards d’euros.

Selon Alexei Nevsky, PDG de OJSC Northern Caucasus Resorts, « le Nord-Caucase est une des dernières régions montagneuses vierges sur la planète et elle constitue un trésor naturel unique pour la Russie et pour le reste du monde ». La société respecte d’ailleurs un engagement environnemental stricte afin de préserver l’éco-système local et d’intégrer au mieux les infrastructures dans le paysage. Par ailleurs, le cluster OJSC espère créer plus de 300 emplois sur le territoire grâce à ce projet.

Avec la mise en place de SEZ, des zones détaxées, la société compte sur la venue de 5 à 10 millions de touristes par an. Ce plan d’envergure internationale est coordonné par International Caucasus Development, une « joint venture » franco-russe.

Aujourd’hui, OJSC souhaite initier sa stratégie de communication via un film promotionnel qui véhicule une image positive de la région et promeut ses nombreux avantages.

L’avenir du ski serait-il dans le Caucase en 2020 ?

Comments

Leave a Reply

  • (will not be published)