The Fancy : Le potentiel du discovery-commerce

The Fancy n’est pas seulement un énième réseau social qui monte, qui monte… Cette nouvelle « market place » a déjà séduit plus 1,5 million d’internautes et en recrute près de 10 000 par jour. Le futur du e-commerce est en marche !

The Fancy, nouvel « ovni »
Nouveau concurrent de Pinterest, The Fancy va plus loin en proposant une fonction social shopping qui révolutionne la sphère digitale. Ce cabinet de curiosités est une véritable vitrine virtuelle devant laquelle les utilisateurs peuvent rêver ou acheter – selon leurs moyens – des objets très… « fancy ». En effet, à la différence de Pinterest qui peut générer des frustrations, les internautes découvrent de nouveaux objets et peuvent immédiatement les ajouter à leur wishlist ou en faire l’acquisition en les ajoutant à leur panier ou en étant rediriger vers le site en question. Ce trafic de qualité généré vers les sites marchands est la clé de la réussite. Plus de 1500 marques y sont déjà présentes …

Un business model solide

Le site de Joe Einhom attire tous les regards. En découvrant la listes des investisseurs, on comprend tout le potentiel de cette startup. François Pinault, Ashton Kustcher ou encore Bob Pittman, fondateur de MTV, et Chris Hughes, co-fondateur de Facebook, possèdent des parts dans le capital de The Fancy. Tous les visionnaires se bousculent pour rejoindre l’aventure. Avec 10% de commission sur chaque transaction, on comprend mieux pourquoi…
Une communauté très engagée

Réseau social où la photo est encore une fois toute-puissante, il est presque impossible de s’arrêter de « fancy-er » tant le contenu est qualitatif et varié. Clairement positionné sur le créneau « luxe », le réseau social touche plus particulièrement des CSP+ et CSP++. Mais, contrairement à Pinterest qui est utilisé à près de 70% par la gente féminine, les hommes s’y précipitent aussi. Composée de nombreux trendsetters, la communauté The Fancy est vingt fois plus active que celle de Pinterest. Les marques se battent déjà afin de recevoir les recommandations de ces influenceurs…

 

Via

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.