Boutiques 2.0 ou la rencontre du retail on/off-line !

Mutation. Voici le mot clé qui caractérise le mieux le changement de comportement d’achat des consommateurs depuis l’apparition des dernières technologies. S’adapter à la progression rapide du e-commerce (+20% en 2012 du CA total en France par rapport à 2011 – Source : FEVAD) est un enjeu majeur pour les marques face au phénomène de « showrooming » naissant. L’utilisation des smartphones et de l’Internet sur tablette permet maintenant au consommateur une comparaison rapide des offres et une possibilité d’achat en ligne grâce à de multiples applications telles que le scan de code barre, transformant les points de vente physiques en zones d’exposition. Il devient donc clé pour les marques de s’adapter efficacement à cette nouvelle tendance et de mettre le digital au service de la vente en magasin.

Géolocalisation au sein même du magasin, fiches-produits accessibles via mobile ou encore réalité augmentée font partie des nombreux outils à disposition des marques pour faire vivre une expérience marquante au consommateur et valoriser les points de vente traditionnels.

Dans ce cadre, certaines marques de sport telles qu’Adidas ont mis en place un véritable retailing 2.0. Face à l’augmentation des ventes sur Internet, la marque aux trois bandes a parallèlement su valoriser de manière efficace une boutique dédiée à sa gamme NEO grâce aux technologies digitales.


L’opération consiste en une vitrine numérique avec laquelle le consommateur peut interagir via son smartphone. Particularité : aucun téléchargement d’application n’est nécessaire ! Pour se connecter à la vitrine, le « shopper » doit donc se connecter à une adresse URL (ou scanner un QR code) puis rentrer le code pin indiqué. Une fois connecté, l’utilisateur peut manipuler le mannequin virtuel, lui faire essayer les vêtements de son choix et surtout placer ces derniers dans un panier virtuel directement lié au mobile. Il aura par la suite la possibilité d’acheter via m-commerce et partager son expérience sur les réseaux sociaux. Novateur n’est-ce pas ?

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.