Retour sur ISPO 2013 à Münich (Allemagne)

Du 3 au 6 février 2013 a eu lieu la 41ème édition du salon ISPO à Münich (Allemagne), la grande messe internationale annuelle pour les marques et équipementiers des sports outdoor. SWiTCH était invité à y faire une conférence sur l’usage des médias sociaux par les marques outdoor pour développer leur notoriété et leur business. Nous en avons profité pour faire un tour non exhaustif des stands. Retour d’expérience.

Tout le monde m’avait prévenu : « Tu verras, ISPO c’est grand. » En arrivant lundi matin pour faire ma conférence, j’ai pris toute la mesure de ce salon lorsque l’hôtesse d’accueil m’a proposé de prendre la « fast track » pour accéder plus vite (15 minutes de marche quand même !) à l’immense scène en forme d’étoile. ISPO n’est pas grand. C’est gigantesque… et je n’en ai en fait vu que la partie émergée de l’iceberg, soit l’équivalent de  seize terrains de football !

J’ai vite appris les quelques règles de survie pour passer un bon ISPO :

  1. Avoir de bonnes chaussures – ou encore mieux des rollers – parce que vous allez parcourir des kilomètres et piétiner pendant des heures ;
  2. S’asseoir aussi souvent que possible pour soulager vos pieds et vos jambes ;
  3. Manger dès que vous le pouvez – les bretzels chez Gore-Tex, les sandwichs aux brötschen chez Merrell, la limonade fermentée chez Rossignol ont particulièrement retenu notre attention J – parce qu’il faut bien recharger les batteries pour tenir la distance ;
  4. Ne pas abuser de la bière – ça semble simple dit comme ça, mais à partir de 16h jusqu’au petit matin, il est possible d’enchaîner les apéros d’un stand à l’autre ;
  5. Acheter la ISPO Card (77 euros) qui donne notamment accès au VIP lounge pour se détendre, boire et manger à volonté, aux transports en commun gratuits dans tout Münich, aux vestiaires et consignes à bagage gratuitement – vu la randonnée qui vous attend, autant voyager léger !
  6. Planifier sa visite plusieurs jours à l’avance en prenant rendez-vous avez les personnes que vous voulez absolument voir et essayer de vous construire un trajet aussi optimisé que possible ;
  7. Avoir un gros paquet de cartes de visite toujours sur vous et être ouvert à toutes les opportunités qui s’offrent à vous ;
  8. S’inviter sur l’espace d’EOG pour avoir accès au wi-fi gratuit ou séduire l’une des hôtesses d’accueil de n’importe quelle grande marque pour qu’elle vous donne ses codes d’accès ;
  9. Aller aux sessions de Yoga organisées par Lolë le matin, avant l’ouverture officielle, devant la grande scène du Snow Ice and Rock Summit Bar (Hall A6) pour s’échauffer les muscles en douceur avant d’attaquer une journée trépidante ;
  10. Bien recharger la batterie de votre SmartPhone pour pouvoir retrouver vos acolytes facilement tout au long de la journée et prendre des photos des nouveautés, des grandes tendances ou des looks/produits improbables que vous ne manquerez pas de croiser.

Plutôt que de faire un long et ennuyeux récit de tout ce que j’ai pu voir et entendre pendant 3 jours, je vous propose le top 5 de mes produits préférés disponibles à partir de la saison 2013/2014 :

  1. Grown : Les Ski les plus écologiques du marché
    Bon, d’accord, ce n’est pas une nouveauté de cette année. Mais comme ils ne sont produits qu’en édition très limitée (80 paires /an), c’est la 1ère fois que j’avais l’occasion d’en voir pour de vrai. Plus d’informations ici.
  2. Dainese : La 1ère veste de ski à airbag
    Déjà existante pour la moto et en cours de test pour le ski, la marque italienne a développé une veste équipée d’un airbag, capable de s’ouvrir en 25ms, et de capteurs (pouls, position du corps) permettant le déclenchement automatique en cas de chute. Il semblerait que cet équipement de sécurité devienne obligatoire pour les épreuves de slalom géant et de descente aux J.O. de Sotchi. Dainese est actuellement la seule marque à avoir créé ce produit, si cette norme est confirmée, elle a donc une très belle longueur d’avance sur ses concurrents.
  3. Patagonia : La combinaison de surf doublée en laine
    Cette combinaison en neoprene permet de rester plus longtemps dans l’eau, grâce à une doublure en laine merinos douce et chaude, tout en gardant une bonne souplesse de mouvement.
  4. Rossignol : Les skis alvéolés Soul7 (ISPO Award 2013 – Ski Off Piste)
    Ayant eu le privilège d’avoir une présentation de cette nouvelle gamme de skis (et chaussure) par les concepteurs et le directeur R&D de Rossignol en personne, autant dire qu’il y a de quoi être conquis par ces nouveaux skis, totalement personnalisables avec une simple scie sauteuse – même si la marque ne communiquera pas trop sur ces aspects pour des raisons évidentes de responsabilités juridique. Ok, il faut avoir un tel matériel et surtout savoir s’en servir, mais l’idée de pouvoir faire des swallow en 4 coups de scie sauteuse ou de pouvoir adapter la taille et la forme du ski au programme de pratique de chacun, c’est quand même génial ! Et pour une fois, le topsheet est vraiment esthétique.
  5. Picture Organic Clothing : La veste « Welcome » 100% recyclée et recyclable ! (Gold ISPO Eco Award)
    La veste Welcome a remporté le Gold ISPO Eco Award car elle est 100% recyclable et faites avec des matériaux recyclés (notamment avec 95% avec de bouteilles PET recyclées). Elle ne comporte ni fluor, ni traitement POFA/PFOS. Enfin, la marque française a aussi remporté le « Environmental Excellence ISPO Eward » pour son approche environnementale globale et la totale transparence sur la production de ses produits.

Enfin, pour ceux qui n’ont pas pu assister à ma conférence, voici le support de présentation :

Merci à Meike, Thorben, David et Markus pour leur invitation, ce fut un grand honneur de pouvoir participer à ce salon prestigieux. Rendez-vous l’année prochaine ! 😉

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.