L’industrie mondiale du Voyage et du Tourisme passée au peigne fin !

Le Forum Economique Mondial publie tous les deux ans un classement mondial des destinations touristiques, le Travel & Tourism Competitiveness Report. Ce rapport évalue la performance des pays en matière d’attractivité et de capacité de développement de l’industrie touristique.

Sous le thème « Réduire les barrières de la croissance économique et de la création d’emploi », l’édition 2013 évalue 140 destinations mondiales. Le classement des pays est basé sur ce qui est mis en place pour favoriser le développement des secteurs du tourisme et du voyage. Organisée en 14 piliers, les points évalués sont aussi variés que :

  1. Exigence en matière de visa
  2. Politique d’environnement durable
  3. Sécurité
  4. Hygiène et Santé
  5. Efficacité du marketing pour attirer les touristes
  6. Infrastructures du transport aérien
  7. Infrastructures du transport terrestre
  8. Infrastructures touristiques
  9. Infrastructures NTIC
  10. Compétitivité des prix de l’industrie touristique
  11. Coût des taxes sur les billets d’avion et les frais d’aéroport
  12. Attitude de la population envers les touristes
  13. Ressources naturelles
  14. Nombre de foires et de salons internationaux

La Suisse, l’Allemagne et l’Autriche dominent le classement en matière de compétitivité touristique. D’ailleurs, treize des vingt premières places sont occupées par des destinations européennes. La France, elle, est en septième position cette année, encadrée par l’Amérique du Nord avec les USA en sixième position et le Canada au rang numéro 8. La Suède et Singapour concluent le top 10.

Si la France perd quatre places depuis 2011, elle tire son épingle du jeu en continuant d’attirer les touristes grâce à son riche héritage culturel. Ses infrastructures de transport terrestre et ferroviaire sont toujours parmi les meilleures mondiales (5ème rang). Cependant, elle perd des points à cause de sa politique générale d’attribution des visas touristiques. Celle-ci n’encourage pas suffisamment le développement qui décline cette année (35ème rang mondial). De même, dans la catégorie « Attitude de la population envers les touristes », la France arrive seulement en 80ème position sur 140.

À une époque où la plupart des pays souffrent d’un taux de chômage élevé, encourager le développement du secteur du voyage et du tourisme apparait primordial. Ce secteur est le siège d’une compétition vivace entre les pays, prêts à tout pour attirer les visiteurs. Le classement mondial, introduit en 2007, est devenu un outil important dans les ministères de nombreux gouvernements afin de relever les enjeux de l’industrie du Tourisme.

 

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.