A quoi ressembleront les stations de ski en 2025 ? – Stewart Sheppard

A priori a celles d’aujourd’hui. Mais en réalité, nous n’en avons aucune idée, car les « black swan events* », sont par définition imprévisibles. A vrai dire autant regarder dans une boule de cristal… ou pas !

Certains facteurs qui vont influencer les stations existent déjà et vont s’amplifier au cours de la prochaine décennie. On y retrouve (sans ordre d’importance) des facteurs environnementaux comme les effets de l’accélération du changement climatique, des facteurs « business » comme l’augmentation du prix de l’énergie et la question de sa disponibilité et enfin des facteurs sociologiques tels que les changements dans les demandes des consommateurs, de nouveaux profils de consommateurs et le développement de nouvelles formes de concurrences et/ou de nouvelles destinations.

Cette infographie sur le futur des stations tente de caractériser ces facteurs et de les mettre en lumière. Non pas pour apporter des solutions, car chaque station devra trouver des réponses qui lui sont propres, adaptées à l’expression locale de ces mêmes contraintes pourtant d’ordre global. Mais plutôt pour amener chacun à identifier ses faiblesses. Le point névralgique ou l’une ou l’autre de ces contraintes va mettre en danger son modèle économique, afin de pouvoir prévenir les problèmes et réagir de façon adéquate.

  • Quels sont les risques les plus importants pour votre station, pour votre entreprise ?
  • Est-il possible d’influencer ces facteurs de risque ?
  • Si oui, quels sont les moyens qui vous permettent d’agir dessus : investissements, lobbying, veille concurrentielle, nouveau business model, nouveaux produits, etc.

En définitive il s’agit de considérer l’idée de « Darwinisme économique » : comme pour les dinosaures, ce ne sont pas les plus grosses entreprises qui survivent mais bien celles qui s’adaptent à leur environnement.



* Taïeb Nicolas N., The Black swan, the impact of the highly improbable, Random house publishing group, 2007

Stewart Sheppard

9 réponses
  1. L. Reynaud
    L. Reynaud says:

    bcp de facteurs sont effectivement à l’oeuvre aujourd’hui, mais pourquoi faut-il ne citer que les facteurs de menace et pas les opportunités?
    Déformation de bcp d’ONG environnementales, qui pèse sur la crédibilité de leur discours, et à laquelle, d’ordinaire, MR échappe.

  2. Armelle "The Boss" Solelhac
    Armelle "The Boss" Solelhac says:

    Bonjour Laurent,

    Tout d’abord, nous sommes extrêmement flattés de compter une sommité comme vous parmi nos +13 000 lecteurs mensuels !

    Ensuite, il y a de très nombreuses façons de traiter un sujet. C’est sous cet angle que nous avons décidé aujourd’hui de l’aborder. Au regard de nos projets en cours, vous verrez dans les prochains mois d’autres articles sur le même thème avec une approche différente.

    Par ailleurs, en tant qu’entrepreneur, je dirai que par définition dès qu’il y a une menace, il y a des opportunités !

    Enfin, pour information, Mountain Riders n’a strictement aucun lien avec cet article. Du reste, Stewart Sheppard – qui signe ici cet article en tant qu’invité – ne travaille plus pour l’association depuis plusieurs années. Il est actuellement Responsable Environnement chez Gore-tex. Attention donc à ne pas faire d’amalgame.

    Au plaisir d’échanger avec vous.

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] da http://www.switchconsulting.fr/blog/2013/11/07/a-quoi-ressembleront-les-stations-de-ski-en-2025-stew… GDA Giancarlo Dall'Ara Consulenze e progetti di marketing Palazzo Maffei – 47866 Sant'Agata […]

  2. […] Certains facteurs qui vont influencer les stations existent déjà et vont s’amplifier au cours de la prochaine décennie. On y retrouve (sans ordre d’importance) des facteurs environnementaux comme les effets de l’accélération du changement climatique, des facteurs « business » comme l’augmentation du prix de l’énergie et la question de sa disponibilité et enfin des facteurs sociologiques tels que les changements dans les demandes des consommateurs, de nouveaux profils de consommateurs et le développement de nouvelles formes de concurrences et/ou de nouvelles destinations.  […]

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *