Comprendre les notions de portées et d’engagement sur Facebook

L’onglet « Statistiques » d’une page Facebook est un outil permettant à un administrateur d’identifier et de suivre la façon dont les fans interagissent avec une page Fans. Ce module suit l’évolution de l’audience tout en identifiant les contenus populaires. Il permet aussi de faire ressortir les sujets qui favorisent les échanges, les profils types de fans et un grand nombre de métriques. Explications.

 

Le post
Les personnes qui peuvent voir un post sont :

  • les fans d’une page,
  • les amis des fans d’une page ;
  • les utilisateurs ciblés par une annonce publicitaire.

Lorsqu’un post est actif sur une page, les fans voient dans leur fil d’actualité une notification indiquant la parution de la publication. Si un fan aime ce post, alors les amis de celui-ci auront la possibilité de le voir dans leurs actualités. Ce sont ces interactions entre les utilisateurs qui participent à faire vivre un post sur la plateforme Facebook.

Pour observer la viralité d’une publication, il est possible d’exporter les données de la rubrique statistique relatives au post sur une période définie par son administrateur, c’est la période de « vie d’un post ».

Les concepts clés : portée totale, organique, virale, payée et l’engagment
La « portée totale » correspond au nombre utilisateurs qui ont vu un post sur une page Facebook. Cette portée totale se subdivise en trois types de portées :

  • payée,
  • organique,
  • virale.

Ces données se retrouvent dans l’onglet « Statistiques », sous la rubrique « Exporter les données de la page » dans les colonnes S/U/X du tableau Excel, comme sur la photo ci-dessus. Le calcul de la portée totale consiste à regrouper les personnes atteintes par un post, afin de les classer par portées (virales, organiques, payées).

La portée organique répertorie les personnes, fans de la marque, qui ont vu un post dans leur fil d’actualité. C’est par l’intermédiaire de la portée organique que l’administrateur d’une page va pouvoir constater l’intérêt de son post pour sa communauté.

La portée virale compte les personnes non fans de la marque qui ont vu ce même post (liké ou partagé) sur la page d’un ami qui, lui, est fan de la marque. Cette statistique permet d’obtenir des informations sur la diffusion du post sur Facebook. C’est par l’intermédiaire de la portée virale que l’administrateur d’une page va se rendre compte de l’attractivité de son post.

Il est possible de financer une publication afin qu’elle se retrouve dans l’actualité de personnes qui ne suivent pas la marque. C’est la portée payée.

Attention, la portée ne signifie pas que les personnes touchées aient lu le post, cela signifie juste qu’il est apparu dans le fil d’actualité !

L’onglet « Statistiques » propose une vue d’ensemble de la viralité des publications effectuées sur la page. Il est ainsi possible de voir les posts qui ont le mieux marché auprès de sa communauté en les classant. Cette manipulation est intéressante pour une marque qui souhaiterait savoir quels types de posts touchent le plus sa communauté.

L’engagement montre le nombre de personnes ayant cliqué, aimé, commenté ou partagé la publication. C’est un indicateur fondamental pour analyser de façon plus poussée les facteurs d’engagement d’une publication.

Toutes ces données informent le community manager sur la pertinence et sur le trafic qu’a généré une publication. Ces données permettent aussi d’affiner sa stratégie pour créer toujours plus d’interactions avec les fans.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.