Retour sur le Webdeux.Connect du 17 au 19 novembre 2014 à Paris – 2nde partie

Du 17 au 19 novembre 2014 à Paris a eu lieu le Webdeux.Connect. Cet événement désormais incontournable dans l’univers du web français présente tous les ans les dernières innovations en matière d’usage sur Internet. Alternant temps de networking et conférences-ateliers, nous avons eu le plaisir d’y participer pour la deuxième fois. Voici la seconde partie du résumé non exhaustif de nos notes.

Pour retrouver la 1ère partie, cliquer ici.

Comment utiliser la plateforme publicitaire de Twitter ? – par Pierrick Filippi – CEO @Likeabird

Depuis peu en France, Twitter propose un système publicitaire. Nous disposons aujourd’hui 3 modèles pour nous faire connaitre :

–       Le compte sponsorisé

–       Le tweet sponsorisé

–       Le hastag sponsorisé

Pierrick Filippi a choisi de nous parler du tweet sponsorisé car plus accessible et efficace ! Il a par ailleurs exclu de ses recommandations stratégiques le hashtag sponsorisé ! En effet ce dernier est très coûteux. L’idée est pourtant séduisante : acheter un trending topic pour 24 heures. Le problème est que pour être véritablement pertinent sur son activité, une entreprise va devoir débourser entre 12 000 et 25 000 euros par jours en fonction du mot choisi et ce n’est pas le but ici.

Les objectifs poursuivis sur Twitter sont divers. Twitter Ads peut nous aider à recruter, augmenter le taux d’engagement, le trafic sur le site web ou l’application par la force des choses, générer des leads (coordonnée email). Précieux sésame pour construire une base de données utile à toute entreprise. Il est en effet important de recueillir des informations sur sa clientèle et ses fans pour pouvoir leur parler sur d’autres canaux que celui par lequel il est entré.

L’avantage incontestable de Twitter c’est le ciblage ! On peut ainsi orienter ses cibles de plusieurs façons en fonction :

  • Des hashtags ou mots-clés ;
  • De l’intérêt pour un sujet donné ;
  • Des followers des comptes concurrents ;
  • De la liste d’audience préalablement établie ;
  • Du sexe, de la localisation, de l’appareil, de la langue.

Sur Twitter, la facturation des tweets sponsorisés se fait à la performance ! Il est donc possible pour des petits budgets (<100€ mensuel) de se lancer dans ce type de publicité. Le dispositif est adapté à toutes les bourses ! Pierrick nous expliquait également qu’il faut adopter un raisonnement global sur sa stratégie publicitaire. Ainsi, il recommande de coupler une campagne publicitaire sponsorisée avec un jeu concours lorsque vous en organisez un. Le ROI (retour sur l’investissement) est décuplé, et les retombées sont multipliées à minima par deux.

Pour conclure sur cette présentation, nous vous livrons la petite astuce pour réussir ces tweets sponsorisés ! Ce secret résulte dans la phase de tests. Tester les visuels et les textes l’accompagnant vous permet d’être pertinent dans votre communication. Sur une courte période, faites plusieurs versions déclinées de votre tweet. Ainsi vous pourrez sélectionner celui qui connait le plus de succès sur la période auprès de vos cibles pour l’administrer le reste de la campagne.

 

Comment utiliser Instagram dans sa stratégie de marketing digital ? – par Sevérine Bourlet, CEO de @tribegramlab.com

200 millions d’utilisateurs dans le monde dont 40% aux USA, 90% ont moins de 35 ans, 60 millions de photo par jour, 86% des marques mondiales en présence, un taux d’engagement 60 fois meilleur que sur Facebook.

Ce sont les statistiques d’Instagram et elles sont vraiment affolantes !

Imaginez que votre entreprise puisse obtenir des résultats tous aussi flatteurs ? Séverine Bourlet, nous livre les clés pour réussir sur ce réseau social de proximité orienté photographie.

Ce n’est plus un mystère, les mobinautes produisent du contenu et du contenu de qualité ! Ils aiment publier, être reconnus et échanger. Les marques et entreprises doivent donc dans un premier temps identifier leurs ambassadeurs et leurs communautés. Parallèlement elles doivent diffuser du contenu exclusif et inédit pour capter et retenir leur attention. L’émotion tient ici un rôle central dans le recrutement et la fidélisation d’un internaute. Fédérer sa communauté est la suite logique pour toute entreprise présente sur Instagram. Le partage, l’expérience individuelle ou collective, la valorisation des contributeurs et l’encouragement d’initiatives sont des pratiques que vous devez d’ores et déjà intégrer.

Instagram est donc un outil qui offrent de nombreuses possibilités techniques bien qu’encore trop peu connues. Vous pouvez par exemple poster des contenus multimédia. Séverine a également identifié 6 leviers d’action pour nous aider à construire une relation tangible avec nos cibles.

  • Le jeu concours
  • Le call to action, pour relayer de façon intelligente vos promotions par exemple.
  • Virtuel / réel, jouer sur les allers retours entre réalité et virtualité est un excellent moyen de fédérer vos fans. L’expérience utilisateur est très appréciée, choisissiez d’organiser un apéritif par exemple pour les rassembler et leur offrir un évènement intimiste et fermé. Gage de votre loyauté envers eux et de votre sincérité.
  • Des contenus qualitatifs mais authentiques
  • La mobilisation d’instagrammeurs, leur collaboration est une mine d’or pour votre entreprise.
  • Les expéditions photographiques, les instagrammeurs les plus influents doivent être perçu comme des journalistes. Compter sur eux pour couvrir un évènement, pour créer ou relayer du contenu parce qu’ils ont des affinités avec vous, votre entreprise ou votre activité. Vous valorisez ainsi le partage d’expérience, l’instagrammeur lui vous met en lumière, il booste votre marque et crédibilise vos savoir-faire.

 

10 secrets pour les campagnes Facebook qui donnent du résultat – par Franck Rocca, Fondateur @Kalipseo

Sur Facebook, votre succès n’est pas un hasard et ce n’est pas Franck Rocca qui dira le contraire ! Mais mieux vaut ne pas compter votre temps ! Avis aux plus courageux, voici quelques conseils pour optimiser vos campagnes Facebook.

  • Power editor : Pour ceux qui ne connaissent pas encore cet outil, c’est l’éditeur qui permet d’optimiser les possibilités de création et de gestion des campagnes publicitaires sur Facebook. Utiliser plutôt le Power Editor, cet outil vous permettra de gérer vos publicités avec dextérité et malice même si le dispositif « Promouvoir sa page » est très bien intégré ne l’utilisez pas ! Il est très peu fiable et les résultats se laissent attendre !
  • Audience personnalisée : La segmentation, et c’est vrai pour le web en général, est une étape clé dans le processus de connaissance de vos cibles et clients. Etablir des audiences définies en fonction des objectifs fixés vous permet de gagner un temps précieux lors de l’administration de la campagne.
  • Calendrier de diffusion : Pour économiser votre budget, analyser les périodes de fréquentation sur votre page Facebook ou votre site web et sélectionnez les plages horaires de diffusion.
  • Dark post : L’astuce Dark post est utile pour diffuser de la publicité sans être reconnu comme publicitaire par vos audiences. Un fabuleux moyen de masquer vos activités mais surtout le moyen pour éviter d’envoyer des messages qui ne concerne qu’une part de votre audience. Vous cessez alors de déranger l’ensemble de vos contacts.
  • Utiliser les évènements : Vous ne le saviez peut-être pas mais il est possible d’enregister un évènement comme une publicité. Utile pour promouvoir activement votre évènement.
  • Taille de l’audience
  • DUR : Daily Unique Reach. Ce dispositif est intelligent, il permet d’optimiser la portée unique quotidienne d’une publicité. L’intérêt est de limiter l’effet de fatigue de l’internaute. Vous contrôler ainsi l’exposition d’un internaute à votre publicité.
  • Cannibalisation : La cannibalisation est un fléau lorsque vous lancez une campagne. Pour éviter cet effet, il faut segmenter ainsi vous maitriserez davantage les contraintes.
  • Maximiser les conversions : Pour le e-commerce, il s’agit de créer une audience similaire à partir de votre pixel de conversion. Le conseil de Franck Rocca est d’utiliser plusieurs pixels de conversion pour la même publicité.
  • Analyse du ROI

 

10 hacks analystics pour booster le Coeur de votre business – par Axel Aigret, Social business advisor @Highlight

Axel Aigret nous faisait également l’honneur de sa présence au salon W2C pour la 5ème fois ! Nous avons retenu de sa présentation quelques éléments essentiels que nous vous présentons.

Axel nous a présenté quelques techniques pour récupérer l’adresse email d’une cible le plus rapidement possible.

–       Pour les sites e-commerce, l’idée est de limiter la distraction autour du tunnel de commande. L’objectif est de concentrer l’attention de l’internaute sur son achat pour qu’il le concrétise. Si ce n’est pas le cas, l’e-mail que vous avez récupéré vous servira pour faire du retargeting !

Dans votre tunnel d’achat, éviter de proposer trop de choix à votre client par exemple pour le moyen de livraison. Le choix fait douter, c’est une friction à la conversion.

–       Lorsque vous faite remplir un formulaire de contact à votre cible, soyez concis, évitez de multiplier les champs, cela décourage l’internaute !

–       Une idée pour les bloggeurs, transformez vos home en landing page. Donnez envie aux internautes de vous suivre et de s’abonner à votre blog ! Il faut savoir sauter sur les opportunités lorsqu’un internaute manifeste un signal d’engagement. Pour cela vous pouvez intégrer à votre site une fenêtre pop-up invitant à s’abonner pour réduire le taux de bounce et vous assurer que vous ne perdez pas l’internaute.

–       Enfin la dernière idée lumineuse à retenir c’est la complémentarité print et web. On le savait déjà mais Axel nous démontre avec des chiffres que le consommateur agit sur le web après avoir été sollicité sur un canal print. Glissez par exemple un flyer invitant les consommateurs de votre produit à s’inscrire en ligne à la newletter. Tous ne vont pas s’abonner mais ceux qui tapent l’URL vont entrer leurs coordonnées (première victoire) et s’abonner à votre contenu (deuxième victoire) ! J

Ps : utilisez les émoticons et caractères spéciaux, ils attirent l’attention !

 

Mobile is not mobile, 7 phénomènes disruptifs à prévoir dans l’entreprise. – Christophe Romel

Aujourd’hui 2 000 modèles de mobiles différents fonctionnent avec Android. Mais c’est pourtant IOS qui draine le plus d’argent ! Précurseur dans les usages, les propriétaires de terminaux fonctionnant sous IOS inventent les usages du mobile de demain.

Même si aujourd’hui une part importante de la population est équipée d’un smartphone, ce n’est pas encore la majorité. Cependant d’ici quelques années, tout le monde et sans exception en possèdera un. Le responsive web design n’est donc plus une option, et l’approche mobile first devient un standard. Pour  vulgariser le concept, il s’agit avec le mobile first de penser un site web d’abord sur le terminal mobile. Du fait de sa petite taille, il est plus contraignant et possède moins de fonctionnalités qu’une tablette ou un desktop. Sur mobile l’expérience client peut être facilement dégradée, c’est donc pour pallier cette difficulté qu’il faut l’envisager d’abord et agrémenter les versions du site sur plus grand écrans. L’avenir sera résolument connecté et mobile !

Une étude britannique récente démontre d’ailleurs qu’en 2015, la recherche et la réservation de voyage se fera quasi exclusivement sur mobile. Les opérateurs touristiques ont donc tout intérêt si ce n’est déjà le cas de réfléchir à des solutions e-commerce mobile. La gamification est aussi une des grandes tendances. A l’image d’Airbnb qui l’introduit progressivement dans son processus de vente.

Cependant nous rencontrons une limite à cet engouement. Aujourd’hui les terminaux et  objets connectés fonctionnent sur des langages très différents. Il y a donc un réel besoin d’uniformisation du langage pour que tous les objets se connectent entre eux.

Découvrez le blog d’experts du mobile : Services Mobiles

 

Comment atteindre le million de vue sur Youtube ? – par Olivier Roland, Fondateur @Agir et réussir

Comment atteindre le million de vue sur Youtube ?

Parce que personne ne parlera mieux de ce sujet qu’Olivier Roland lui-même, nous vous laissons découvrir son intervention ludique et osée lors de sa conférence au Webdeux.Connect. 5minutes de conseils pour vous lancer dans la vidéo !

 

Le marketing de contenu, eldorado du Web des 5 prochaines années – par Frédéric Chevalier

Le point de vue de Frédéric Chevalier nous a suscité de vives réactions chez SWiTCH. Pourtant d’accord avec son introduction : le contenu est central dans une stratégie digitale. Nous étions également sur la même longueur d’ondes lorsqu’il a conseillé aux entreprises de cesser leurs discours autocentrés et de s’ouvrir à leurs utilisateurs. Mais nos avis ont littéralement divergés lorsqu’il a affirmé que le web d’aujourd’hui est pauvre en informations. Alors que le web n’a jamais contenu autant de pages, que les informations qui monde entier sont à disposition de tous ! Le web actuel réduirait les formats de lecture alors désormais vides de sens. Monsieur Chevalier remettant en cause les usages avérés des internautes et mobinautes d’aujourd’hui.

Les agences quant à elle seraient manipulatrices et incompétentes. Tout juste bonnes à faire du LOL, trash, cute, traduisez de l’humour de bas étages, de la provocation et du mignon tendanciel. On ne se souviendra alors que d’une idée : stop aux messages publicitaires maquillés en contenu. C’est dangereux pour la marque et décrédibilisant.

 

Comment augmenter ses taux de conversion de 15 à 50% en réintégrant l’analogie dans le digital ? – par Grégory Wispeleare, Fondateur @BLF Académie en Belgique

Nous retiendrons de l’intervention de Grégory Wispeleare, Fondateur @BLF Académie (Belgique) que malgré les succès du web, du mobile et des réseaux sociaux, il faut savoir réintroduire l’analogie dans le digital. La stratégie d’une entreprise est le fruit d’une mûre réflexion. Dans cette réflexion vous devrez alors vous questionner sur la place que vous accorderez au multicanal dans votre stratégie. Ne perdez pas de vue que le consommateur d’aujourd’hui veut être séduit puis surpris ! Réinventez le quotidien, abordez vos cibles sur des canaux de communication différents de ceux sur lequel vous les avez trouvés.

 

1 réponse

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] Alors je vous invite à lire la première partie du compte rendu de Switch Agency ainsi que la deuxième très axées sur les conférences. J’ai eu plaisir à croiser Armelle Solelhac, un soutien […]

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.