Articles

Belle réussite pour la 2nde édition de la journée #1Ambassadeur1Entrepreneur le 29 août 2016 à Paris !

#1Ambassadeur1Entrepreneur

Nous avions eu l’immense honneur d’être conviés l’année dernière à la première édition de cet événement organisé par le Quai d’Orsay. Ce lundi, nous n’avons pas boudé notre plaisir d’y participer à nouveau. Plus de 1550 rendez-vous effectués en mode « speed dating » par 420 entreprises triées sur le volet, dont SWiTCH, pour rencontrer les 170 ambassadeurs de France présents. Ce rendez-vous économique vise en effet à promouvoir, accompagner et faciliter le développement à l’étranger des entreprises françaises. Compte rendu.

Same players, shoot again!
Sous la forme d’entretiens en face à face de 15-20 minutes, nous avons pu rencontrer 5 ambassadeurs de France à l’étranger. Le format court nous a permis d’aller à l’essentiel en posant librement les questions, auxquelles des réponses très concrètes ont pu être apportées. Ces rendez-vous seront, comme l’année dernière, suivis d’échanges plus approfondis en fonction des projets en cours selon les pays. L’ambiance à la fois studieuse et conviviale, la parfaite organisation et l’accueil fort sympathique de nos représentants diplomatiques à l’étranger nous a une fois de plus emballés !

#1Ambassadeur1EntrepreneurSWiTCH
Surprise sur prise !
À notre grande surprise, nous avons été aimablement interrompus par une visite de Jean-Marc Ayrault, Ministre des Affaires Etrangères : serrage de mains et échanges sur la nécessité pour les acteurs des destinations françaises de se mobiliser pour rassurer les visiteurs étrangers.

Pour finir en beauté cette belle journée, nous avons même été sollicités pour une interview pour une chaîne de TV chinoise sur l’état du tourisme en France. Ils souhaitaient avoir nos recommandations pour relancer l’activité touristique nationale… vaste sujet en seulement 90 secondes !

Retour sur la participation de SWiTCH à la journée « 1Ambassadeur1Entrepreneur »


La conférence des ambassadeurs réunit à Paris chaque année l’ensemble des 180 ambassadeurs de France. A cette occasion, le Quai d’Orsay a organisé un événement inédit : le premier « speed dating » entre entrepreneurs et ambassadeurs. Ce rendez-vous économique visait à promouvoir, accompagner et faciliter le développement à l’étranger des entreprises françaises, en particulier les PME. SWiTCH a participé à ce temps fort aux côtés de 475 entreprises de tous secteurs confondus. Compte rendu.

Tout l’après-midi du 25 août 2015, sous la forme d’entretiens individuels de 15-20 minutes, nous avons pu rencontrer 8 ambassadeurs français. A notre grande surprise, le dialogue était direct, assez concret et sans de langue de bois. Nous avons pu aborder les opportunités de business en cours, la meilleure manière pour y répondre, ainsi que les différences culturelles à bien intégrer avant de se lancer à l’export dans certaines contrées éloignées.

Une organisation impeccable, un contact chaleureux et un véritable intérêt de la plupart des ambassadeurs, ainsi qu’une petite interview pour TV5Monde ont fait de cet événement une véritable réussite !

[Note de Conjoncture] Quand la date des vacances scolaires décapite le bénéfice de toute une saison !

Domaines Skiables de France (DSF) livre chaque année les chiffres de fréquentation de nos stations pour cet hiver 2012/13. Un enneigement hors du commun et des vacances scolaires belges et françaises bien réparties sur le calendrier ont permis un bilan des vacances de février très positif et pourtant toute une économie locale est en péril.

Par rapport à la moyenne des 4 années précédentes sur l’ensemble des stations françaises, le bilan cet hiver à l’issu des vacances de février s’élève de plus de  2%. Ce bilan positif n’est cependant que provisoire, la fin de saison sera périlleuse. L’avance prise pendant les vacances de février va se dissiper peu à peu.

Malgré l’enneigement exceptionnel cette année, le taux de fréquentation des stations va chuter dès la fin du weekend pascal. Les stations ne peuvent plus compter sur le dernier souffle apporté par les vacances de Pâques qui n’ont pas été aussi tardives depuis 20 ans. Les vacanciers ne trouveront plus que les stations de hautes altitudes encore ouvertes, sans parler de leurs motivations printanières à ces dates avancées dans le mois d’avril.

Les stations n’ont plus les moyens de rester ouvertes pour une clientèle quasiment absente, le bénéfice de toute une saison peut être englouti en quelques jours si les calculs sont mal faits. Les stations anticipent à présent cette perte programmée, en annonçant des dates de fermeture de plus en plus précoces.

Cette tendance introduit malheureusement des effets désastreux sur l’économie locale tels que la réduction de la durée des contrats pour les travailleurs saisonniers. On observe aussi que la réduction de la période d’amortissement des équipement engendre une augmentation du prix moyen des séjours pour la clientèle.

La perte de compétitivité d’un pan entier de l’économie de montagne qui fragilise l’équilibre économique des stations a des répercussions qui se font ressentir jusque sur les finances publiques de la région.

 

Photo : Chamonix – Armelle Solelhac

Surfing for change !

La leçon de vie du mois nous est proposée par Kyle Thiermann, 21 ans, pro surfer, sponsorisé par Patagonia et Sector 9 entre autres…

Diplômé de la Gaia Univesity avec un bachelor en « Green Business », Kyle fait bouger les choses avec Surfing For Change. Suite à un voyage au Chili, où il a surfé des vagues incroyables (soit dit en passant), il se rend compte que sa propre banque (Bank of America) finance un projet de construction d’une centrale à charbon à quelques mètres de la plage. Il réalise alors qu’en étant client de cette banque il cautionne indirectement leur projet mais qu’il a également le pouvoir de faire changer les choses. Comment ? allez-vous me dire. Rien de plus simple, il suffit de convaincre les gens de ne plus faire appel aux services d’une banque finançant de tels projets. Si le raisonnement parait simpliste au premier abord, nous ajouterons qu’à ce jour Kyle a réussi à faire réinvestir 340 millions de dollars dans des agences locales au détriment de grands groupes bancaires… (Filmé lors du TEDxSantaCruz en Juin 2011 – Durée : 5’55 – Anglais non sous-titré)

Comme quoi on peut aussi agir et avoir une influence positive sur notre économie, notre environnement et notre qualité de vie !

Bon, maintenant que j’ai changé de banque, quand est ce qu’on surfe ? 😉