Articles

Retour sur le Digital x Outdoor 2018

Organisée par ImaginoveCITIA et Outdoor Sports Valley, la 3ème édition du Digital x Outdoor (DxO) a eu lieu le 8 novembre dernier à Archamps. Cet événement propose de décrypter l’innovation numérique et d’accompagner les entreprises de l’industrie de l’outdoor vers une meilleure connaissance des solutions « digitales » disponibles. La thématique centrale de cette édition était consacrée à l’expérience client en tant que levier de différenciation de la marque. Armelle Solelhac, PDG de SWiTCH, a eu le plaisir d’y faire une conférence plénière « en bon français » sur les tendances du marketing numérique d’ici à 2025. Voici les points clés à retenir.

La vente ou l’expérience d’achat aboutie des consommateurs multi facettes
Les nouvelles technologies ont radicalement modifiées les attentes des consommateurs ces 20 dernières années. L’acte d’achat est une question de timing, de précision, de compréhension de l’autre et d’efficacité… comme dans le sport ! C’est aussi devenu une question d’expérience et de valeur. Ainsi les marques doivent s’inscrire dans le quotidien de leurs cibles de clientèles pour mieux les toucher. En 2018 les consommateurs sont désormais surinformés, exigeants et… hautement infidèles ! Ils sont surtout uniques. Ils ont tout de même pour dénominateur commun de construire leurs achats avec de nombreux canaux. Cet état sonne donc le glas du marketing de masse (ce que nous avions annoncé sur ce blog depuis 2016) tout comme de la distribution de masse. Toujours adeptes du shopping en points de vente physiques, les consommateurs y réalisent encore plus de 80% de leurs achats. Ils deviennent cependant très sensibles aux marques engagées qui répondent aux grands enjeux sociétaux.

Les 10 tendances du marketing numérique d’ici à 2025
Dans ce contexte, nous avons présenté ce qui nous semblait être les tendances du marketing numérique pour les 7 prochaines années. Voici notre présentation détaillée :

Pour mémoire, voici notre présentation sur les tendances du marketing numérique d’ici à 2020 :

A l’année prochaine pour le DxO 2019 !

Le marketing digital : évolution et enjeux

Avec la refonte de l’algorithme de Google, le marketing digital et les relations publiques d’une entreprise ne peuvent plus agir de manière compartimentée. Les mises à jour opérées il y a peu par la firme américaine apportent un filtre antispams visant à lutter contre les contenus de faible qualité et peu propices aux interactions. Les leaders du marketing ont un point de vue très clair face à ces changements : les cloisonnements des canaux de communication qui dominent l’industrie digitale vont à terme disparaitre. Explications sur ces nouvelles pratiques.

 

Au cours des vingt dernières années, le marketing digital a pris une part de plus en plus importante en entreprise. Cela a notamment permis d’améliorer la compréhension du marché et la connaissance client. Aujourd’hui, la recherche d’une relation à long terme avec une communauté permet d’assurer un relai devenu indispensable sur les média sociaux. Chaque membre actif est important. Il commente, partage et participe à des débats. Certains cherchent même expressément à devenir des influenceurs. Une enquête Aura Mundi publiée fin 2013 montre que 17% des Twittos actifs veulent être des « influenceurs ».

C’est la communication et l’élaboration des campagnes multicanales qui permettent d’obtenir une vision globale du profil d’une marque. La connaissance en temps réel d’un public cible est un facteur clé de succès. Le marketeur doit savoir quelle tactique adopter et comment la mettre en œuvre afin d’attirer les « influenceurs » sur le web. Les identifier et connaitre leurs « codes » font partie du plan d’actions de communication à mettre en oeuvre. Cette forme de relation publique adaptée au web 2.0 cadre parfaitement avec les activités du marketing digital. En optant pour une stratégie appropriée et en proposant un contenu de qualité en lien avec sa communauté, l’entreprise aura de grandes chances de voir son site ou sa page très bien référencés.

Focus en 4 points sur la fusion du marketing et des relations publiques en communication digitale

La communication en ligne et hors ligne se complètent mutuellement

Les possibilités d’expressions sont importantes. L’enjeu est d’arriver à se faire connaitre par une communauté connectée tout en s’assurant que les activités de terrain restent pertinentes. En relayant des informations de terrain sur Internet, la marque est assurée de tirer parti de ses actifs en ligne, le site web étant le canal digital de référence. Ce sont ces supports de communication qui permettent à une entreprise de développer son expertise.

Le renforcement des relations avec les média traditionnels

Les journalistes, mais aussi les blogueurs influents, représentent un atout considérable. Ces derniers assurent le lien entre les produits et les communautés. Le traditionnel communiqué de presse diffusé aux journalistes spécialisés sera alors systématiquement complété par des contacts ciblés avec des blogueurs influents repérés sur Twitter, connus sur Google+ ou découverts sur Pinterest. C’est en remplissant toutes ces conditions qu’une campagne de communication digitale générera des interactions.

Une valorisation des contenus de qualité

A la suite d’une campagne promotionnelle, une entreprise observe systématiquement un pic de trafic sur son site. Il convient d’en profiter en cultivant le côté « live » des parutions (réponse en direct aux commentaires, rubrique d’actualité, etc.). Ces actions permettent aux plateformes concernées de générer du trafic ce qui favorise les nouveaux visiteurs. En effet, plus un contenu est qualitatif, plus il sera partagé et plus son référencement sera élevé. En d’autres termes, les marques qui créent le plus de contenus de très haute qualité deviennent des acteurs dominants sur leurs marchés.

Une participation aux discussions entre communautés

Si les discussions n’existent pas, il faut alors les créer et les animer. Des plateformes telles que LinkedIn ou Google + sont des précieux outils qui permettent de développer et fidéliser des communautés. Sur ces réseaux sociaux, les discussions sont souvent plus fluides et naturelles que sur une page officielle. Les nombreuses interactions avec la clientèle permettent de retirer des données de marché importantes.

 

Le marketing digital est une discipline qui vise à connecter une marque avec ses clients. Il est donc essentiel pour une marque de comprendre, de mesurer et d’analyser l’impact des échanges avec sa communauté, afin d’en améliorer l’efficacité, pour en tirer tous les bénéfices !

 

[Booklub] Mesurer l’efficacité du marketing digital – Laurent Florès

Comment optimiser ses actions en estimant son ROI ? Avec son ouvrage « Mesurer l’efficacité du marketing digital », Laurent Florès propose un panorama précis des KPI* et autres métriques adaptés à la mesure d’impact d’actions digitales, du site Internet aux réseaux sociaux. De nombreux exemples et avis d’experts illustrent ces thématiques techniques qui destinent principalement ce livre aux professionnels du digital.

Nous vous proposons ici un résumé en quelques slides.

*Key Performance Indicator = Indicateurs de performance