Articles

Bilan de fin de saison d’hiver 2019/2020 : Record de fréquentation… mais la diversification est en ligne de mire.

Les vacances d’hiver se sont terminées dimanche dernier à l’issue de quatre semaines intenses tant en événements qu’en polémiques, mais surtout… avec une bonne fréquentation ! Analyse.

Quand le soleil sauve la neige…

Alors que les stations de ski ont subi un « montagne bashing » sans précédent suite au manque d’enneigement naturel jusqu’en janvier, et au transport de neige par hélicoptère à Luchon-Superbagnères (31) ou encore à Montclar les 2 vallées (04), les clients n’ont pas pour autant renoncé à venir prendre leur bol d’air frais en montagne. Ainsi Domaines Skiables de France a annoncé une augmentation du nombre de journées skieurs de 4% par rapport à la même période inter-vacances de janvier 2019.

Dans les Alpes du Nord, la fréquentation dans les hébergements marchands est en hausse de 2 points par rapport à la même période la saison précédente (source : Savoie Mont-Blanc Tourisme).
Dans les Alpes, ces résultats sont d’autant plus remarquables que les principales clientèles étrangères sur cette période étaient peu présentes. En effet, seuls quelques cantons suisses et Länders allemands avaient une à deux semaines de vacances sur la fin de la période.

Les Alpes du Sud et les Pyrénées semblent afficher des performances similaires. La station de Gavarnie a même inscrit le 16 février son record de fréquentation en dépassant les chiffres de la saison dernière. La station pyrénéenne a aussi enregistré une progression de 14% de chiffre d’affaire de sa restauration par rapport à la saison 2018/2019.

Dans un contexte général d’absence de précipitations neigeuses, c’est sans surprise les stations d’altitude qui tirent le mieux leur épingle du jeu et pour certaines, la saison 2019/2020 pourrait être celle de tous les records.
Ces bons résultats s’expliquent d’une part par les quelques rares épisodes de chutes de neige qui ont permis de maintenir le manteau neigeux en altitude alors qu’il était malmené à basse et moyenne altitude en raison de températures trop douces pour la saison. Mais d’autre part – et surtout – par le fait que le soleil fut bien présent sur l’ensemble de la période.
En effet, le simple fait d’avoir un temps lumineux et ensoleillé permet de profiter de la pratique des sports d’hiver dans des conditions optimales, mais aussi de déjeuner en terrasse ou tout simplement de faire une pause agréable à l’extérieur.

Il faut néanmoins tempérer ces bons résultats. En effet, l’épidémie de coronavirus et l’envolée des annulations de dernière minute qui en découle risquent de mettre à mal la fin de saison.

La diversification des stations de montagne : une piste en plein développement

Les stations de montagne sont en train de relever le défi de la diversification. Et ça tombe bien car leur attractivité à l’année n’a jamais a été aussi forte. Cours de yoga, luge sur rail, balade en raquette, fatbike, yooner, trail blanc, spa, pique-niques gastronomiques au sommet, visites du patrimoine, festivals musicaux, etc. sont de plus en plus plébiscitées par les visiteurs.

Ces activités « hors ski » prennent de l’ampleur depuis plusieurs années et continuent leur progression. La preuve, s’il y en avait besoin, que la montagne a bien plus à offrir que les seuls sports d’hiver. Avec le développement des phénomènes de « worliday » et de « bleisure », elles attirent désormais des visiteurs qui souhaitent à la fois profiter des plaisirs du ski sans pour autant totalement abandonner leur connection au monde professionnel. Il s’agit d’une nouvelle clientèle de plus longue durée en quête d’une bonne qualité de vie, avec la diversité des offres qui va avec, d’un rythme plus tranquille pour se détendre tout en combinant un cadre enchanteur pour travailler.

[Media] Armelle Solelhac, PDG de SWiTCH, était dans Passion Montagne sur France Bleu le 1er mars 2020 !

Vous avez envie d’en savoir plus sur les enjeux des stations de montagne dans le monde, sur le phénomène des « lits froids », sur le tourisme en deux saisons et l’attractivité estivale des stations de montagne, sur la segmentation de la clientèle, sur la diversification des business models et sur les solutions qu’on peut apporter ? Armelle Solelhac, PDG de SWiTCH, était l’invitée de Passion Montagne sur France Bleu Pays de Savoie avec Jean-Michel Asselin et Ludovic Schaap pour en parler. À (ré)écouter ici !

Venez assister à la conférence de SWiTCH sur les tendances du tourisme d’ici à 2035 et les tendances en digital marketing d’ici à 2025 lors du Club Euro Alpin du 17 Juin 2020 à Grenoble !

L’économie de montagne évolue et demande beaucoup d’agilité de la part des acteurs et entreprises du tourisme. Les collectivités, les opérateurs des stations, qui œuvrent à la dynamique économique des vallées et des villages de montagne ont entamé leur virage numérique pour développer l’attractivité touristique. Quelles sont les grandes tendances et les signaux faibles dans le secteur du tourisme d’ici à 2035 ? Quelles solutions digitales engager en montagne d’ici à 2025 ? Comment rendre la relation plus humaine grâce au numérique ?
Au travers d’une présentation de cadrage, d’exemples concrets et de grands témoins rassemblés en table ronde, nous tenterons d’apporter des réponses concrètes lors de la session du Club Euro Alpin de la CCI de Grenoble le 17 Juin 2020, de 10h à 12h30.


Au programme de cette matinée de réflexion :

  • Introduction Robert Aveline, Président délégué du Club Euro Alpin ;
  • Les grandes tendances du tourisme d’ici à 2035 et les grandes tendances en digital marketing d’ici à 2025 par Armelle Solelhac, PDG de SWiTCH ;
  • Témoignages de Thibault Loubere responsable marketing de l’Office de Tourisme de Val Thorens et Nicolas Courbet, Développeur commercial & marketing pour le domaine skiable de Oz-Vaujany (Alpe d’Huez Grand Domaine) ;
  • Exemples de solutions avec Serge Veyres de Alpwise Mountain Access Secured Sport & Free, une nouvelle manière d’accéder aux domaines skiables testée à Serre Chevalier et Mathieu Poissard, Responsable Marketing Néovision spécialisée dans l’intelligence artificielle ;
  • Echanges et questions/réponses avec la salle.

Inscription gratuite pour les membres et futurs membres ici.

[Media] Quand France Inter cite Armelle Solelhac, PDG de SWiTCH dans sa chronique sur les stations de ski…

« Le Ski, un truc de vieux ?« , telle était la question posée à 6h49 ce matin (aïe, ça pique !) par la journaliste Sophie Fay sur les ondes de France Inter. Elle explique – en prenant pour référence notre PDG, Armelle Solelhac – les enjeux auxquels sont confrontés les stations de montagne :
– Impact du réchauffement climatique sur les business modèles
– Conversion de nouveaux pratiquants et en particulier chez les plus jeunes
– Nécessité de répondre aux nouvelles attentes de la clientèle
Sophie Fay a aussi comparé les solutions adoptées par les stations américaines et par leurs homologues en France… Une chronique à (ré)écouter ici :


[Media] Quand France 3 fait un reportage sur le métier de consultant en stratégie marketing pour les destinations touristique !

La semaine dernière, une équipe de France 3 a suivi Armelle Solelhac, PDG de SWiTCH, une bonne partie de la journée pour en savoir plus sur son métier de consultante en marketing pour les destinations de montagne et les marques de sport outddor. Si vous voulez voir son bureau rangé comme jamais et surtout savoir pourquoi nos clients font appel à SWiTCH, c’est à 19’44’’ dans le replay du JT du 13 Janvier 2020 !

[Media] 3 Questions à Armelle Solelhac, PDG de SWiTCH, dans le numéro hors série consacré aux domaines skiables de l’Eco Savoie Mont-Blanc de 2020 !

Pour la 8ème année consécutive, l’Eco Savoie Mont-Blanc publie un numéro hors série dédié à son panorama économiques des domaines skiables français et à la montagne durable. Cette année encore Armelle Solelhac, PDG de SWiTCH y est interviewée. Elle y parle de diversification des stations de montagne, de scénarisation de l’expérience et de segmentation des offres en fonction des différentes clientèles. Bonne lecture !